Jeux Vidéos

Amazon dévoile Luna, un service de cloud gaming concurrent de Stadia et du Xbox Game Pass

Google, Microsoft, Amazon… Le jeu vidéo se tourne peu à peu vers les GAFAM. À l’occasion de sa conférence annuelle dédiée aux annonces matérielles, Amazon a dévoilé Luna, un service de cloud gaming qu’il sera possible de faire tourner sur PC, Mac, Fire TV et… iOS (grâce à une web-app, pour contourner l’App Store) dans les prochains mois. Un client Android devrait arriver dans un second temps. 

Plusieurs abonnements 

Là où Amazon aurait pu se contenter de répliquer le modèle de Stadia (on achète des jeux à l’unité) ou du Xbox Game Pass (un abonnement qui donne accès à une centaine de jeux façon Netflix), l’entreprise de Jeff Bezos a décidé d’opter pour un système nouveau, inspiré de ce qu’il propose déjà avec son service Channels. Luna vous proposera plusieurs abonnements.

Pour 5,99 dollars par mois (prix de lancement), l’abonnement Luna Plus vous donnera par exemple accès au streaming en 4K et proposera plusieurs dizaines de jeux. Pour 14,99 dollars par mois, on pourra s’abonner au catalogue d’Ubisoft… À terme, Amazon souhaite proposer les jeux de nombreux éditeurs sur sa plateforme. C’est comme si, au lieu de vous abonner à Canal+ et OCS, vous vous abonniez à EA et Rockstar. Une nouvelle conception du cloud gaming

Amazon, déjà présent sur le marché du jeu vidéo par l’intermédiaire de Twitch, a aussi dévoilé une manette qu’il commercialisera 50 dollars sur sa plateforme. Compatible avec Alexa, c’est elle qui permettra de profiter de Luna au maximum au lancement. En un bouton, on pourra par exemple streamer une partie sur Twitch. Si vous souhaitez utiliser une manette concurrente ou le couple clavier/souris, c’est aussi possible. 

Dans un premier temps, Amazon Luna semble se réserver aux États-Unis. On imagine que si le service fonctionne correctement et que les Amazon Web Services se révèlent suffisamment puissants pour permettre un cloud gaming fluide, le géant du e-commerce le déploiera à l’international.




Source link