Techno / High-Tech

AMD dévoile sa carte pro pour les calculs intensifs

Après un retour triomphal dans les domaines de CPU (tours et mobiles) et GPU (les RX6000 semblent très prometteurs), AMD entame son retour dans le domaine des GPU professionnels avec l’Instinct MI100. Un domaine littéralement écrasé par la domination de son adversaire, Nvidia.

Contrairement à la génération précédente de GPU professionnels, cette nouvelle mouture ne porte plus la mention « Radeon » et embrasse pleinement son nom de « Instinct ». La raison étant qu’au lieu de continuer à décliner ses GPU RDNA dans une version un peu plus « pros », AMD développe désormais une gamme spéciale appelée « CDNA ».

Ce qui n’empêche pas AMD, pour cette première mouture Instinct-CDNA de recycler l’architecture… GCN. C’est-à-dire la structure antérieure à RDNA…

Du point de vue technique, le GPU contient 120 Compute Units (CU) comprenant chacune 64 sous-unités, soit un total de 7680 unités cadencées jusqu’à 1,5 GHz et épaulées par 32 Go de mémoire HBM2 (de la mémoire ultra rapide très onéreuse). Et ici point de drivers pour jouer à Call of Donkey, la carte n’a même pas de sortie graphique. Toute cette puissance est dédiée au calcul, rien qu’au calcul.

Le MI100 revendique 23,1 Tflops en FP32 (calcul en simple précision) et 11 Tflops en FP64 (calcul double précision dit à « virgule flottante ») soit plus que la toute-puissante A100 de Nvidia. Pourtant, comme le développent nos confrères d’InpactHardware, plusieurs domaines restent (largement) à l’avantage de Nvidia, comme les calculs en FP16 et d’autres raffinements technologiques que ne propose pas la carte d’AMD.

Sans tarif officiel pour le moment la Instinct MI100 ne devrait pas conférer l’avantage à AMD pour le moment, mais devrait tout de même lui permettre de disposer d’une offre crédible pour certains usages. Et peut-être de paver, à l’instar de Zen et RDNA, la route de son retour dans le domaine des GPU professionnels face à un Nvidia archidominant.

Source : InpactHardware




Source link