Sécurité

Chez Amazon, on peut désormais payer avec la paume de la main


Pour faciliter l’achat dans ses magasins physiques, Amazon vient de présenter un nouveau dispositif d’authentification biométrique fondé sur la paume de la main. Baptisé « Amazon One », ce lecteur sera installé dans un premier temps dans deux magasins Amazon Go à Seattle, où il permettra aux consommateurs d’utiliser leur carte bancaire et leur carte de fidélité, simplement en tenant la main quelques centimètres au-dessus du capteur.

Pour utiliser ce dispositif, il faudra s’enregistrer au préalable, en présentant sa main (ou les deux) et une carte bancaire. Selon Amazon, ce processus ne prendrait que quelques minutes et s’appuie sur des « algorithmes propriétaires de vision informatique et de traitement de l’image », sans plus de précision. L’image capturée est chiffrée, puis envoyée vers le cloud d’Amazon, où une empreinte mathématique est générée. C’est elle qui est utilisée ensuite pour la reconnaissance biométrique. Les images de paumes ne sont jamais stockées sur le lecteur, précise le géant de l’e-commerce.

Plusieurs arguments ont convaincu Amazon de choisir la paume de la main comme source biométrique. Ainsi, son usage nécessite de faire « un geste intentionnel en tenant sa paume au-dessus de l’appareil à utiliser ». Par ailleurs, l’identification se fait sans contact, « ce que les clients devraient apprécier, surtout à l’heure actuelle », peut-on lire dans une note de blog. En d’autres termes, Amazon estime que l’authentification par la paume de la main permet aux clients d’avoir un meilleur contrôle de leur identifiant biométrique et sera mieux acceptée que l’empreinte digitale ou la reconnaissance faciale.

L’utilisation d’Amazon One n’est pas obligatoire. Les clients des deux magasins Go pourront toujours continuer à utiliser les moyens de paiement qui étaient proposés jusqu’à maintenant, à savoir l’application Amazon ou Amazon Go ou le numéraire. Par ailleurs, Amazon compte proposer son nouveau dispositif d’authentification à des tiers. Il pourrait servir à contrôler les accès dans un stade ou dans une entreprise, par exemple.

Source: Amazon




Source link