Techno / High-Tech

des modèles 8 coeurs bientôt dans les PC portables gamer ultrafins


Quatre coeurs, c’est bien. Mais huit, c’est encore mieux. Intel se préparerait à annoncer dans les semaines à venir une ou plusieurs versions de processeurs basés sur l’architecture Tiger Lake et équipés de huit coeurs d’exécution. Seront-ils hyperthreadés ? Possible, tous les processeurs Tiger Lake en approche le sont. Ainsi, ces potentiels Core (peut-être des Core i9 ?) auraient 16 canaux d’exécution à mettre au service de nos applis et de nos jeux. C’est en tout cas de que laissent clairement sous-entendre les écrits de Boyd Phelps, l’un des pontes d’Intel, sur Medium.

« Les coeurs de type Willow Cove [NDLR : ceux des Tiger Lake] voient leur cache de mi-niveau passer de 512 Ko à 1,25 Mo. Nous avons aussi ajouté 3 Mo de cache LLC (Last Level Cache) par tranche, pour chaque coeur. Un coeur qui fonctionne en mono-tâche a accès à 12 Mo de cache LLC sur un modèle de processeur équipé de 4 coeurs et à 24 Mo sur un processeur 8 coeurs (plus de détails à venir ultérieurement sur ces CPU). »

Reste à savoir si ces Tiger Lake-ci auront les mêmes besoins en énergie que ceux d’ores et déjà annoncés pour les puces les plus gourmandes, compris entre 12 à 28 watts selon les données communiquées par Intel.

À lire aussi : Intel navigue (enfin) toutes voiles dehors en 10 nm pour les processeurs Core

Des Core basse conso’ pour lutter contre des Ryzen classiques ?

Le premier PC portable qui pourrait embarquer un Tiger Lake aussi musclé serait un modèle MSI, le Stealth 15M. Ce PC pour joueur ultrafin doit sortir en octobre et serait équipé de cartes graphiques dédiées Nvidia, GTX 1660 ou RTX 2060 Max-Q selon les modèles.

Associer de tels GPU avec les actuels Core i7 Tiger Lake et leurs lignes PCIe 4.0 4x ne serait pas recommandé. Les performances globales de la plate-forme pourraient être très décevantes. Un potentiel modèle Core à 8 coeurs, avec du PCIe 4.0 à la norme 8x (au moins), en revanche, ce serait… grand.
Ce type de machine serait tout à fait être à même de lutter contre certaines des configurations gaming et nomades, équipées en Ryzen 7 et 9 4000H d’AMD. L’affrontement sur le terrain des CPU a repris entre AMD et Intel et risque bien de continuer un bon moment.

Sources : Medium Intel via PC World




Source link