Techno / High-Tech

La Chine vise la souveraineté technologique en 2035


Si la France s’est détournée de l’économie planifiée, ce n’est pas le cas de la Chine. Le comité central du Parti Communiste Chinois (PCC) a ainsi fixé à 2035 la date à laquelle l’empire du Milieu vise l’autonomie technologique. Il ajoute même vouloir devenir le plus gros innovateur du monde.

Traduit en termes technologiques, cela signifie que la Chine veut être indépendante (ou souveraine, choisissez votre champ lexical) dans les domaines qui lui font toujours défaut. À commencer par le développement et la production de processeurs, la maîtrise de la production de mémoire ou encore les écosystèmes logiciels, des domaines directement ou indirectement dominés par les États-Unis.

Et qui font défaut à la Chine en cette période d’affrontement entre les deux blocs : le champion chinois Huawei est privé d’accès aux meilleures fonderies du monde, ses ambitions dans la production domestique de DRAM se sont effondrées, etc.

Si la Chine réussit son pari à cette échéance, elle pourra remercier le président Trump. C’est sa véhémence antichinoise qui aura été l’accélérateur de la prise de conscience chinoise quant à sa dépendance aux USA. Pas sûr que nos alliés d’outre-Atlantique soient gagnants sur le long terme…

Source : The Register




Source link