Jeux Vidéos

La Switch peut désormais fonctionner sous Android, Nintendo n’y est évidemment pour rien

Cela fait quelque temps que des hackers de Switchroot travaillent activement à porter Android sur Switch. Plusieurs vidéos de versions non accessibles au public montraient des portages plus ou moins opérationnels mais toujours très prometteurs.

A lire aussi : Toutes les actualités sur la console Switch de Nintendo

Au cours du week-end, la communauté derrière ce projet un peu fou a mis à disposition une version LineageOS 15.1 (sur une base Android 8.1 Oreo). Non seulement la performance technique est incroyable mais la procédure d’installation semble incroyablement facile à suivre.
Attention toutefois, toutes les Switch ne peuvent pas en profiter. Seules les séries commercialisées avant le mois de juillet 2018 le pourront. Elles utilisent en effet une version de la Tegra X1, de Nvidia, qui comporte une faille. Un exploit qui est utilisé pour l’exécution d’Android. Les Switch plus récentes embarquent une version patchée du SoC de Nvidia. Ce hack ne fonctionne donc pas.
De manière empirique, mais il existe des sites, comme ismyswitchpatched.com, pour vérifier si votre Switch est  patchée ou non, plus le numéro de série de votre console commence par des zéros, plus elle est vieille et donc susceptible d’être « hackable ».

Par ailleurs, il est possible qu’un des outils utilisés pour le hack (Hekate) ne soit pas compatible avec les toutes dernières versions du firmware de la Switch, pour le moment en tout cas.

Des bugs signalés

Comme on peut s’y attendre, cette version d’Android pour la console de Big N. n’est pas encore parfaite. Selon plusieurs courageux aventuriers et les développeurs eux-mêmes, il y a notamment des soucis au niveau de la gestion de la batterie, du tactile ou encore de la prise en charge de la rotation de l’image.

Reste que dans l’ensemble, cela fonctionnerait plutôt bien. Toutes les applis du Google PlayStore sont à portée de Joy-Con tout comme tous les jeux d’ordinaire réservés à l’écosystème Shield de Nvidia.  Par ailleurs, la console serait utilisable aussi bien en mode portable que reposée sur sa station d’accueil.

A lire aussi : Nintendo prépare une mise à jour de sa Switch avec un nouveau processeur

Inutile d’appeler Nintendo à l’aide

Bien que la version d’Android soit installée sur une carte SD et pas sur l’espace de stockage interne de la Switch, il est possible néanmoins que votre console rencontre quelques problèmes ensuite. C’est improbable mais pas impossible. En cas de souci lourd, ne comptez évidemment pas sur Nintendo.
Quoi qu’il en soit, si l’aventure vous tente, toutes les explications et étapes de migrations et d’installations sont expliquées sur le site de XDA-Developers. 

Source : XDA Developers




Source link