Logiciels

l’application TousAntiCovid a coûté 7 millions d’euros


INFO BFMTV – La facture associée à l’application de traçage numérique franchit les 7 millions d’euros, en cumulant les dépenses techniques et de communication. Elle a été téléchargée plus de 14 millions de fois.

Le coût total de TousAntiCovid est désormais de 7 millions d’euros, en prenant en compte l’ensemble des dépenses recensées par BFMTV. Soit une dépense de 50 centimes pour chacun des 14,5 millions de téléchargements. Au total, 250.000 personnes se sont déclarées positives au Covid-19 au sein de l’application, qui a permis d’alerter plus de 150.000 cas contacts.

2,27 millions de développement, 4,8 millions de pub

Interrogé par le député LREM Bertrand Sorre sur le coût de TousAntiCovid, Cédric O, le Secrétaire d’Etat au numérique, a fait le point sur les dépenses engagées par Bercy et le Service d’information du gouvernement pour sa seule campagne de communication (publicités TV, radio, ou affichage): « 2 793 000 euros entre les mois de mai et septembre 2020 et 1 983 000 euros depuis le mois d’octobre 2020, toujours en cours à ce jour ». Soit un total de 4 776 000 euros.

À cette campagne de communication, vouée à « dépoter » d’après les ambitions initiales du ministre de la Santé, s’ajoutent d’autres frais, cette fois-ci plus directement liés au développement technique de cet outil.

D’après un décompte du cabinet de Cédric O transmis à BFMTV, le budget adressé au développement pur et simple de l’application aura été de 2,27 millions d’euros, du 2 juin au 31 décembre 2020. Soit 7,07 millions d’euros, après addition des 4,8 millions de frais de communication.

Ce budget devrait bientôt être mis à jour, pour inclure les dépenses de janvier, février et mars.

6,5 millions, la dernière estimation en date

Plus concrètement, les 2,27 millions d’euros de développement se sont répartis en plusieurs pôles de dépenses. Parmi eux, des frais liés à l’exploitation pure et simple de l’application, dont ceux d’hébergement – 530 000 euros. Le développement et l’exploitation de « nouvelles fonctionnalités éventuelles », dont le projet depuis abandonné d’objets connectés pour équiper les personnes dépourvues de smartphones, ou encore la piste de QR Codes pour favoriser la réouverture des bars et restaurants, se chiffre pour sa part à 380 000 euros.

Dans un rapport publié en octobre dernier, dédié à l’impact, à la gestion et aux conséquences de l’épidémie de Covid-19, les députés Julien Boriwczyk (LREM) et Eric Ciotti (LR) s’étaient penchés sur l’investissement réalisé pour TousAntiCovid, après cinq mois d’existence.

Les deux députés en étaient venus à tabler sur 6,5 millions de frais engagés. Cette estimation sert encore d’étalon aujourd’hui. Dans une plainte déposée devant la Cour de justice de la République (CJR), contre le ministre de la Santé Olivier Véran, l’association Anticor s’appuie sur ce même montant pour avancer que la gestion de l’application aurait dû faire l’objet d’un marché public.

D’après le cabinet de Cédric O, ce montant aurait à l’époque été surestimé, les premières semaines de développement n’ayant pas été facturées mais réalisées pro bono.

Si l’application a connu des débuts chaotiques sous l’appellation StopCovid, elle a largement gagné en popularité en intégrant des fonctions complémentaires au traçage par Bluetooth, comme la possibilité de générer des attestations dérogatoires de déplacement lors du couvre-feu ou des récents confinements. Et le déconfinement pourrait encore soutenir son utilisation.

TousAntiCovid est d’ores et déjà perçue comme un outil, non obligatoire, pour favoriser la réouverture des restaurants grâce aux QR Codes amenés à compléter les carnets de rappel. Toujours d’après le cabinet de Cédric O, « le développement de l’application allemande, qui s’appuie sur le module développé par Apple-Google, a coûté 20 millions d’euros pour un coût d’exploitation mensuel de 3 millions d’euros. »




Source link