Jeux Vidéos

le comportement de la ventilation pourra être amélioré à la volée, grâce à des mises à jour


Fini la PlayStation qui vrombit après deux heures passées sur un jeu plutôt gourmand ? Sans doute. En tout cas, la prochaine PlayStation 5 profitera d’un service de refroidissement assez inédit, et la gestion du ventilateur l’est tout autant. C’est en tout cas ce que l’ingénieur Yasuhiro Ootori, celui qui a démonté la console PS5 il y a quelques semaines, a assuré au site spécialisé japonais 4Gamer.

Dans cet entretien, on apprend que la PS5 sera capable d’adapter la vitesse de son ventilateur en fonction des besoins du jeu et pas uniquement selon des algorithmes préétablis. Il sera même possible d’implanter – sous forme de mises à jour – des comportements précis dans les instructions du jeu pour que le dispositif de comporte de telle ou telle manière en fonction des titres qui seront exécutés sur la prochaine console.

À lire aussi – PlayStation 5 : l’utilisation du refroidissement au métal liquide devrait doper ses performances

Cela aura pour effet de maximiser l’efficacité de l’ensemble du refroidissement tout en conservant, autant que possible, une console à bonne température. D’ailleurs, Sony aurait vraiment anticipé l’arrivée de jeux de plus en plus costauds.

Le Japonais aurait dimensionné le système de refroidissement en fonction et avec « pas mal de marge ». Ainsi, il restera efficace quand des titres au moteur 3D super lourd et bourrés de ray tracing seront devenus la norme et ce, même après de longues heures de jeux intensives.

Chauffer, c’est perdu !

Sur le plan matériel, M. Ootori explique que trois capteurs thermiques sont dispersés sur la carte mère de la console. Un autre est, bien sûr, logé sur l’APU (la puce AMD Custom de la console) elle-même. Ces capteurs enregistrent et transmettent des informations à un bloc matériel gravé sur le circuit de l’APU qui se charge ensuite d’harmoniser la vitesse du ventilateur en fonction des températures relevées (la plus chaude envoyée par les capteurs et celle de l’APU elle-même).

À lire aussi – Microsoft Xbox Series X | S et Sony PlayStation 5 : leurs caractéristiques techniques comparées

Source : 4Game.net (en japonais)




Source link