Jeux Vidéos

le jeu sur PC et la réalité virtuelle ont explosé en 2020

Quand on est confiné, on a plus de temps pour jouer : c’est le constat, assez logique, que l’on tire de l’analyse de l’année passée par le service de distribution de jeux vidéo, Steam. Comme tous les ans, la plate-forme de Valve fait sa rétrospective et les chiffres sont impressionnants.

En 2020 il y a ainsi eu pas moins de 120 millions (!) de joueurs actifs sur le service, de quoi rappeler que le PC est une plate-forme de choix pour le jeu vidéo – de quoi, également, faire écho aux chiffres en progression constante des ordinateurs et autres équipements (claviers, écrans, sièges, etc.) orientés gaming.
Il faut aussi noter que la communauté est très active puisque cela faisait en moyenne 62,6 millions de joueurs (différents) actifs par jour avec un record de 24,8 millions d’entre eux qui ont joué simultanément.

On découvre l’effet du durcissement des différentes stratégies de nationales de confinement en jetant un coup d’œil à l’évolution de l’opération des « Festivals des jeux » préparée par Steam chaque saison. Entre l’édition de printemps et celle d’automne, Steam a vu passer le nombre de démos activées de 0,6 million à 5,1 millions.
Outre la qualité de la curation, des jeux, notamment, il s’agit d’une preuve que, de plus en plus confinés, les gens se sont de plus en plus tournés vers leur PC.

2020 marque aussi deux grandes évolutions de comportement des joueurs : le plus grand recourt à la manette et un gain de popularité de la VR. Plate-forme du duo sacré clavier/souris, le PC voit ses utilisateurs de plus en plus recourir à la manette – la progression de sessions de jeux passant par un contrôleur de ce type a grimpé de 66,6% en un an.

Côté VR, Steam revendique 104 millions de sessions de jeu, et surtout une augmentation des revenus de ce type de jeux de 71% avec une progression de 30% du temps de jeu. Les ventes progressent de 32% par rapport à 2019 permettant de consolider de manière significative cet écosystème naissant.

Tous ces jeux achetés, toutes ces sessions monitorées ont une matérialisation : le volume des données envoyées. En 2020, pour servir les joueurs avec des sorties emblématiques comme Cyberpunk 2077, Steam a envoyé 25,2 exaoctets de données à ses joueurs, soit 25 200 000 000 gigaoctets. De quoi vous donner une petite idée des serveurs et des tuyaux de Steam.

Source : Steam via The Verge




Source link