Sécurité

Le plus puissant supercalculateur au monde permet à Canon de passer au zéro prototype

Le prototypage coûte cher, et dans un période d’incertitude économique et de pandémie, Canon veut faire des économies. Le géant japonais de la chaîne de l’image vient ainsi de s’offrir un PRIMEHPC FX1000 de chez Fujitsu, un gros calculateur professionnel de la taille d’une armoire. Une super ordinateur intégrant 6 To de RAM et 192 cœurs de calcul dont la particularité est d’être une des « briques » du plus puissant supercalculateur du monde, le monstre japonais Fugaku.

Avec une capacité de puissance de calcul maximale théorique de 648,8 Teraflops (648 800 000 000 000 opérations par seconde), ce gros ordinateur qui fonctionne sur des processeurs à base ARM v8.2 aura comme tâche d’assister les ingénieurs dans la modélisation physique des produits. Permettant ainsi de simuler des tests comme la chute d’une imprimante, un choc sur un appareil photo, ou encore les modèles physiques de dégagement de chaleur ou l’usure (génération de poussières plastiques, etc.).

Le tout, sans passer par la coûteuse phase de prototypage qui ampute bien souvent les budgets de r&d du fait du prix exorbitant notamment des tests de plasturgie. Le PRIMEHPC FX1000 de Fujitsu sera mis en service chez Canon dans le courant du premier semestre de l’année prochaine.

Source : HPCwire via CanonRumors




Source link