Techno / High-Tech

Le premier processeur RISC-V pour PC arrive et se pose en alternative à ARM


Alors qu’AMD revient sur le devant de la scène, qu’Apple bascule d’Intel à ses propres puces ARM et qu’ARM, justement, est en train de se faire racheter par Nvidia, une nouvelle architecture est en plein essor : RISC V. Déjà sous le feu des projecteurs l’an dernier lors de la suspension de la licence ARM à Huawei, RISC V passe aujourd’hui un autre cap : le concepteur de puces américain SiFive qui développe des puces basées sur cette architecture ouverte annonce le lancement prochain d’une version dédiée au monde du PC.

En clair : une puce suffisamment puissante pour faire fonctionner un ordinateur fonctionnant sous GNU/Linux. La nouveauté étant ici le niveau de puissance de cette puce appelée « Freedom U740 », qui dépasse tout ce qui a été conçu jusqu’à présent avec cette ISA (jeux d’instructions) introduite en 2010 par l’Université de Berkeley. Très jeune et pour l’heure essentiellement tournée vers la recherche, l’ISA RISC V n’a été industrialisée que par très peu d’entreprises et à chaque fois pour remplacer des puces ARM basse consommation – comme les contrôleurs mémoire « maison » de Western Digital pour certains de ces disques durs.

Mais avec les incertitudes de propriété intellectuelle autour d’ARM liées à l’administration Trump en 2019 (la menace d’interdire à ARM de vendre une licence à Huawei sur les parties sous brevets américains) et au rachat par Nvidia en 2020 (ARM va-t-il rester « neutre » ?), tout s’accélère. En pleine mutation, le monde des semi-conducteurs va désormais profiter d’une nouvelle architecture concurrente de x86 et ARM avec la montée en puissance de RISC V.

Outre « Freedom U740 » SiFive va aussi présenter un autre processeur, encore plus puissant et optimisé pour « le calcul hautes performances, l’intelligence artificielle et les usages de vision artificielle ». Deux puces qui devraient être annoncées au mois d’octobre et pourraient marquer un grand tournant pour l’industrie.

Sources : Business Wire via Liliputing




Source link