Logiciels

Les antennes 5G sont-elles vraiment éteintes la nuit en Chine?

En Chine, des antennes 5G sont effectivement mises en veille la nuit. Une preuve que cette technologie consomme trop? En réalité, ce procédé ne peut surtout pas être appliqué aux stations 4G.

Opposants et défenseurs de la 5G s’écharpent depuis plusieurs semaines. L’impact environnemental cristallise les débats, les uns arguant que cette technologie sera moins gourmande en énergie, quand les autres affirment le contraire.

Invité au micro de Franceinfo ce mercredi matin, Julien Bayou, secrétaire national d’Europe Ecologie Les Verts, a usé d’un argument souvent présenté par les anti-5G. « En Chine, certains opérateurs en sont réduit à mettre les antennes 5G en veille la nuit parce qu’elles consomment trois à quatre fois plus », a insisté Julien Bayou, reprenant une information du South China Morning Post.

Oui, toutes les antennes 5G s’éteignent la nuit. La 5G a été conçue pour consommer moins d’énergie. À bande passante équivalente, c’est-à-dire pour la même consommation d’énergie, la 5G consomme 10 à 20 fois moins d’énergie », lui a répondu Cédric O, le secrétaire d’Etat chargé du dossier.

Une mise en veille indispensable

Cette possibilité d’économie d’énergie, propre à la 5G n’était pas possible avec la 4G. Une station de base 4G doit transmettre en permanence des signaux de référence environ 1000 fois par seconde, même sans mobile actif dans la cellule. La mise en veille est donc inenvisageable.

A gauche, la 4G, qui envoie le signal de manière indifférenciée sur une large zone. A droite, des antennes actives, qui permettront avec la 5G de restreindre le signal à la seule zone de présence du terminal en communication.
A gauche, la 4G, qui envoie le signal de manière indifférenciée sur une large zone. A droite, des antennes actives, qui permettront avec la 5G de restreindre le signal à la seule zone de présence du terminal en communication. © Arcep

Au contraire, une antenne 5G peut être mise en veille dès qu’aucun utilisateur n’est connecté et donc, que le réseau n’est pas sollicité – par exemple, la nuit -, explique l’Arcep, le gendarme des télécoms, ou encore l’opérateur Orange.

La mise en veille est indispensable à la 5G certes plus gourmande en énergie que la 4G, mais capable de transférer une plus grande quantité de données, la rendant plus efficace. L’hibernation des antennes permet de réduire considérablement les coûts d’électricité et donc, la facture environnementale. Le meilleur moyen d’économiser de l’énergie reste encore de ne pas en consommer.

L’européen Ericsson a mis au point une intelligence artificielle avec auto-apprentissage (machine learning) pour adapter le focntionnement des antennes à l’usage. Dans un rapport, il affirme même que la consommation des antennes 5G sera inférieure à celle de la 4G en « utilisant plus efficacement les modes de veille intelligents, en étendant la couverture en utilisant des bandes plus basses et en augmentant la capacité et la vitesse grâce à l’agrégation des opérateurs ».

La dépense énergétique de la 5G sans mise en veille, ou avec.
La dépense énergétique de la 5G sans mise en veille, ou avec. © Ericsson

Les enchères débuteront fin septembre

Près de 70 élus de gauche et écologistes, parmi lesquels Jean-Luc Mélenchon ou Yannick Jadot, ont réclamé dimanche un moratoire sur le déploiement du futur réseau mobile. Mais Emmanuel Macron a réaffirmé lundi que la France allait prendre le tournant de la 5G, ironisant sur ceux qui préféraient « le modèle Amish ».

Les enchères pour l’attribution des premières fréquences de la 5G en France doivent se tenir fin septembre, ouvrant la voie à de premières offres commerciales d’ici fin 2020.


Source link