Logiciels

Paris va lancer une consultation sur la 5G


La mairie de Paris organisera « dans les prochaines semaines » une conférence citoyenne sur le nouveau standard de téléphonie mobile. Les enchères 5G débutent, elles, ce 29 septembre.

Anne Hidalgo sort de son silence sur la 5G. D’après des informations recueillies par Les Echos, la mairie de Paris organisera sa propre consultation sur le nouveau standard de téléphonie mobile. Cette dernière devrait prendre la forme d’une conférence citoyenne, dans les prochaines semaines.

Pour Paul Simondon, adjoint à la maire de Paris en charge des finances, du budget et de la finance verte, il s’agit de tirer de ce débat des conclusions sur les usages « souhaitables ou non » de cette nouvelle technologie, ainsi que sur les moyens d’y établir des garde-fous.

L’organisation de cette consultation sera décidée lors du prochain Conseil de Paris, prévu du 6 au 8 octobre. Y seront notamment prévus son calendrier et ses modalités, sachant qu’elle suivra le modèle de la conférence citoyenne lancée tout récemment pour la révision du plan local d’urbanisme.

Des renégociations à venir

Cette conversation citoyenne se tiendra dans un contexte de forte défiance à l’encontre la 5G. Alors que les enchères pour l’attribution des fréquences ont été lancées ce 29 septembre, de nombreux élus de gauche ou écologistes demandent un moratoire sur son déploiement. 70 d’entre eux ont signé une tribune mi-septembre en ce sens. Anne Hidalgo n’en faisait pas partie.

Paris représente par ailleurs un enjeu stratégique pour les opérateurs télécom impliqués et devrait être l’une des premières grandes villes de France à être couverte, bien que partiellement dans un premier temps, en 5G.

Des pré-déploiements sont déjà en cours. Il s’agit en l’occurrrence de mises à jour logicielles destinées à permettre aux antennes 4G déjà implantées de basculer vers la 5G. La Cité des sciences et de l’industrie à La Villette, à La Défense, ou le Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, comptent parmi les sites actuellement concernés.

La conférence citoyenne viendra alimenter la renégociation de la Charte parisienne de téléphonie mobile. Ces discussions s’avèrent nécessaires pour que document, qui date de 2003, intègre la 5G, sans se montrer trop contraignant pour les opérateurs. La fin de ces discussions est prévue pour début 2021. pour qu’elle intègre la 5G. Tout l’enjeu pour les opérateurs est de faire en sorte que ce texte ne devienne pas plus contraignant.


Source link