Techno / High-Tech

Qualcomm se paye Nuvia, une start up fondée en 2019 par des anciens ingénieurs d’Apple


C’est un cadeau de Noël légèrement en retard que vient de s’offrir Qualcomm. L’Américain a mis la main sur Nuvia, cette jeune société, fondée en 2019 par des anciens d’Apple. La spécialité de Nuvia, c’est le développement de puces pour les serveurs, et c’est ce travail spécifique qui intéresse particulièrement Qualcomm. Le montant de la transaction serait de 1,4 milliards de dollars et elle intervient alors que la firme de San Diego s’apprête à changer de direction, Christian Amon prenant la place de CEO à Steve Mollenkopf.

Si Qualcomm s’appuie sur des coeurs Cortex (développés par ARM) pour ces puces, ce n’est pas le cas de Nuvia qui conçoit elle-même ses puces, certes basées sur une architecture ARM. En effet, les trois membres fondateurs de Nuvia ont tous pour point commun d’avoir participé à l’élaboration de processeurs mobiles (de la série A) chez Apple. Autre point commun, qui n’en est pas un cette fois, les processeurs de Cupertino sont évidemment basés sur une architecture ARM… 

Qualcomm espère sans doute intégrer le savoir-faire de Nuvia dans ses différentes puces, que ce soit pour les smartphones, les ordinateurs portables ou encore l’automobile. Néanmoins, l’affaire pourrait se gâter sur le plan judiciaire. En effet la création de Nuvia et le divorce d’avec Apple ne s’est pas fait sans quelques plaintes pour les fondateurs de Nuvia qui ont contre-attaqué à leur tour en 2020. Voilà qui pourrait relancer la rivalité légendaire entre Apple et Qualcomm…




Source link