Sécurité

Un groupe hospitalier américain et un armateur français victimes de ransomware


Les ransomwares continuent de frapper durement les organisations. L’un des plus grands groupes hospitaliers américains, Universal Health Services, a dû déconnecter son système d’information en raison de l’apparition d’un rançongiciel sur certains de ses sites. D’après les premiers éléments techniques, il s’agirait du malware Ryuk. Dans les établissements, la gestion doit donc désormais se faire au papier et au crayon. Les données des patients ne semblent pas avoir été affectées.

L’armateur français CMA CGM a, lui aussi, été victime d’un ransomware. La variante Ragnar Locker a infecté des « serveurs périphériques », rendant inaccessibles tous les services en ligne. Toutefois, le réseau interne et le système de réservation continuent de fonctionner. Les clients sont donc invités à contacter l’entreprise par téléphone.

Sources: TechCrunch, Lloyd’s List




Source link